News

More at:Follow us on Facebook! Follow us on Twitter!

Concours européen d’essais : 1914 – l’Europe avant la ‘’Grande Guerre” Avant

Avant la première guerre mondiale l’Europe était un continent plus ou moins étroitement connecté. Il y avait un échange d’idées parmi les savants, les artistes et les innovateurs au-delà des limites des états-nations établis au XIXe siècle. Le déclenchement de la guerre a déchiré cet espace de communication et créé des tranchées profondes.

2014 est le 100ième anniversaire du déclenchement de la “Grande Guerre”. En raison de cette occasion Classroom4.eu lance concours d’essai pour les élèves européens de 16 à 19 ans. Des élèves à travers l’Europe font des recherches sur leur ville en 1914 pour en raconter une autre histoire de cette année.

Les événements en Europe à cette époque ne devaient pas nécessairement conduire à la guerre et les gens ont vécu dans cette année des expériences différentes de celles figurant dans les résumés des manuels d’histoire à l’école. Dans ces essais de deux pages au maximum, les élèves montrent comment des artistes, des savants et des innovateurs en Europe ont été reliés entre eux dépassang les frontières de leurs états avant cette guerre, comment ils ont partagé des idées et comment ils ont appris les uns des autres.

Les élèves écrivent leur essai sur un des thèmes définis : le clavier, la fossile, la lentille, la poste, le portrait ou le suffrage. Tous les essais acceptés et les noms des auteurs seront publiés sur le site de classroom4.eu. Les essais gagnants seront en plus publiés sur les site d’Europeana 1914-1918.

Les essais devront être envoyés au plus tard le 31 juillet 2014 par mail en pièce jointe (.pdf, .doc ou .odt) à l’adresse suivante: classroom4.eu

Europeana 1914-1918 : La Grande Collecte en France

En France, la Grande Collecte s’est déroulée du 9 au 16 novembre 2013. Grâce à la coopération de la BnF, des Archives de France et de leur réseau, d'Europeana et de la Mission du Centenaire, plus de 100 lieux répartis sur tout le territoire ont ouvert leurs portes à cette occasion. Plusieurs milliers de contributeurs sont venus témoigner de leur histoire familiale en lien avec la Première Guerre mondiale. Des milliers de nouveaux témoignages personnels enrichissent ainsi Europeana. Ces histoires sont toutes illustrées par quelques documents qui retracent la vie quotidienne des soldats et de leurs familles.

Certaines histoires nous ont particulièrement marqués :

Des photographes amateurs et aviateurs !

Découvrez les photographies de Jean Luce combattant dans la 83e compagnie d’aérostiers. Dans un album transmis à sa famille et constitué de photographies inédites, il dévoile sa guerre depuis les débuts de son service militaire en 1912 jusqu’à son expérience avec les dirigeables.

Une contributrice a apporté un lot d’archives photographiques ayant appartenu à ses grands-parents et représentant son arrière-grand-oncle, le lieutenant Jean-Baptiste Gibelin . Il a passé la guerre dans l'aviation. Parmi les documents présentés, des photographies témoignent d’un atterrissage forcé. On voit également le démarrage d’un avion dont l’hélice est activée par un groupe de soldats ou d’aviateurs.

La vie dans les tranchées

Le sergent Martin Choisnard tenait un carnet qu’il remplissait quasi quotidiennement, comme tant de soldats. Les pages choisies ici évoquent la période du 2 septembre 1914 au 8 mars 1915. Il relate la dure vie dans les tranchées, les balles perdues sifflant au-dessus des têtes des soldats, le froid, les blessés.

Lucien Gauriau, dans un courrier adressé à sa femme le 4 décembre 1915, témoigne de la vie très difficile dans les tranchées. Il assiste à un moment de fraternisation entre soldats français et allemands. Les uns et les autres sortent des tranchées pour en extraire l’eau et la boue. Il raconte que des soldats français ont même été pris en photo par des soldats allemands.

Des soldats aussi artistes

Le caporal René Debailly décrit, dans une lettre datée d’avril 1915, sa participation à une fanfare lors d’une « Matinée récréative » ! Le programme joint expose précisément les chansons, les instruments, les horaires de ce moment de détente. De même, lors de son séjour à Visan en 1916 il envoie à sa mère un dessin représentant une vue de la chambre qu’il occupait alors.

Le soldat Léon Verneau , quant à lui, a été mobilisé durant tout le conflit. Malgré avoir été gravement blessé à Verdun, il a réalisé un carnet de chansons agrémenté de nombreuses d’illustrations. Il a apporté un soin particulier aux titres, à la première page de son carnet et aux dessins. C’est un témoignage original « haut en couleur » !

Read more

Les prochaines Journées de collecte



Après le succès des journées consacrées aux Histoires de familles de la Première Guerre mondiale en Allemagne l'année dernière, nous visitons d'autre pays européens.

Belgique

Vendredi 24 et samedi 25 octobre 2014 et vendredi 5 et samedi 6 décembre 2014
De 10h00 à 17h00 - dernières inscriptions à 16h00
Bibliothèque royale de Belgique / Mont des Arts - Boulevard de l’Empereur 2, 1000 Bruxelles
Plus d´informations


Visitez régulièrement notre site pour plus d'informations ainsi que les mises à jour.


Cliquez ici vous voir notre exposition en ligne!